Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Actes des Journées des Doctorants

Actes de la journée des doctorants du 5 octobre 2012

30 novembre 2013

Bilan de la journée des doctorants du 15 octobre 2012 à Praxiling

Présents : doctorants, jeunes docteurs, enseignants-chercheurs, participants du laboratoire Praxiling

1. Edito/témoignage de l’organisatrice Mailles-Viard-Metz Stéphanie
L’objectif de cette journée était de stimuler des échanges des doctorants entre eux mais aussi avec des jeunes docteurs et des enseignants-chercheurs du laboratoire. Cette journée a également été l’occasion d’inviter l’Association Contact pour parler de l’insertion professionnelle des doctorants et Sandra Blachon de la bibliothèque pour présenter le service de documentation indispensable à l’activité de recherche.
L’organisation de cette journée s’est donc articulée autour d’informations générales sur la vie et les équipes du laboratoire, la présentation des travaux de 12 doctorants et des aspects plus périphériques mais aussi importants comme la recherche bibliographique et le projet professionnel.

2. Quelques échanges entre l’auditoire et les participants de la matinée (10h)
2.1. L’association Contact et l’insertion des jeunes docteurs
Elodie Baklouti : à l’association « Contact », pouvez vous nous parler des entreprises en Sciences Humaines et Sociales que vous contactez pour permettre en relation les doctorants SHS et les entreprises ?
Association Contact : Depuis 4/5 ans, nous organisons des rencontres entre entreprises et les doctorants SHS, sous forme d’événements, le plus souvent des petits déjeuners. Toutes disciplines confondues, nous avons une cinquantaine d’entreprises qui souhaitent participer à cette manifestation. Seules une trentaine répondent présentes le jour de l’événement.
Ces interventions favorisent les relations entre des doctorants et les responsables d’entreprise. Trois ans après, nous savons que certains CV présentés sous la forme de poster ont donné lieu à une embauche, sont passés sur France3. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de faire un bilan des embauches.
Elodie Baklouti : Vous aidez à la rédaction des CV des jeunes doctorants ?
Association Contact : Oui, bien sûr. Nous nous sommes aperçus que les doctorants ne savaient pas se vendre, présenter leur expérience. Nous les aidons à rédiger un CV et une lettre de motivation, dans le cadre de stages mais aussi d’accompagnements individuels.
Elodie Baklouti : vous n’aidez que pour une insertion professionnelle en entreprise et pas pour l’obtention d’un poste à l’Université ?
Association Contact : notre approche se centralise sur une approche insertion du Docteur en entreprise. Nous favorisons la création d’un réseau de professionnels entreprise.

2.2. Préparer son dossier de Maître de Conférences
Julie Denouël : Il peut paraître intéressant de préparer en amont un dossier de Maîtres de Conférences : demander une double qualification, savoir sélectionner les postes sur lesquels on peut candidater, se préparer aux auditions, etc.
Stéphanie Mailles-Viard Metz : Après la thèse, il faut être stratégique dans le choix des candidatures aux postes de conférences. Candidater, c’est parfois traverser la France, c’est passer beaucoup de temps à préparer des dossiers écrits de candidature et des auditions, s’informer sur les procédures, les habitudes des comités de sélection.
Julie Denouël : Il s’agit d’arriver avec un regard aiguisé. Il faut identifier les différentes stratégies. Peut-être pourrait-on envisager des aides aux doctorants pour le mois de Mai, mois des auditions.
Association Contact : la formation des docteurs pour intégrer l’université n’est pas le point central de nos initiatives. Mais, nous sommes sensibles à cette idée.

2.3. Les concours de MCF
Bruno Bonu : Pour les auditions de MCF, en Sciences du Langage, jusqu’à présent, les personnes étaient obligées de se déplacer. La sélection s’effectuait d’une certaine façon par l’argent, plus particulièrement pour des postes dans les îles notamment. Les gens devaient venir. On a maintenant la possibilité d’utiliser la visio-conférence.
Chantal Charnet : la règle est qu’il ne doit pas y avoir plus de personnes en visio-conéfrence que de personnes en présence. Le nombre de candidats en visio-conférence peut donc être limité.
Stéphanie Mailles-Viard Metz : Récemment, j’ai appris qu’une personne en visio-conférence a été classée première à un concours de maître de conférences. C’était la seule candidate à avoir choisi ce mode de présentation. Je pensais que ce choix pourrait desservir le candidat : il semble que ce ne soit pas toujours le cas.
Julie Denouël : Ce moment de l’audition est intense, tout comme la soutenance de thèse. Il faut réfléchir sur la stratégie à mettre en œuvre et les mener à bien.
Bruno Bonu : Pour donner un ordre d’idée, le comité de sélection des Sciences Du Langage reçoit en moyenne 50 à 80 dossier de candidature pour un seul et même poste. Beaucoup de dossiers ne sont pas en lien avec le profil du poste. Une grande partie des dossiers est donc éliminée d’office. Cependant, l’état du marché actuel est difficile. Il est donc normal que les jeunes docteurs candidatent sur des postes même s’il ne correspondent pas complètement au profil.

2.4. Candidater à des postes de MCF, entre peur et acharnement pour son obtention
Clair-Antoine Veyrier : n’y a-t-il pas un effet d’usure ? est-ce bon que mon CV circule beaucoup d’une année à l’autre, d’un poste à l’autre ?
Chantal Charnet : non, je ne pense pas. Il faut faite attention au profil et éviter de se présenter si le profil ne correspond pas. Il ne faut pas rêver. On doit répondre à une demande, un profil. Cela peut jouer à notre défaveur si l’on candidate à des postes dont le profil ne nous correspond pas du tout.
Bruno Bonu : je complèterai l’intervention de Chantal en disant que le temps qui sépare la thèse et le recrutement sur un poste peut être long. Il faut toujours publier et garder le contact avec les universités, les laboratoires. Ce temps peut devenir un atout s’il a bien été utilisé. Il n’est pas quelque chose de négatif, au contraire. La plupart des MCF ont un parcours personnel qui est marqué par plusieurs années entre la date de la soutenance et son intégration en tant que MCF.

2.5. Conditions d’obtention d’un poste de MCF
Imehrar-Gamar Kahina : Les contrats doctoraux sont-ils prioritaires ?
Chantal Charnet : nous sélectionnons la personne la plus qualifiée, avoir de l’expérience dans l’enseignement ou la recherche.
Imehrar-Gamar Kahina : On peut avoir une expérience en enseignement au collège, au lycée, mais pas de contrat doctoral. Il y a des circonstances qui peuvent faire que l’étudiant peut ne pas avoir eu l’opportunité de se présenter à un contrat.
Chantal Charnet : ne pas avoir un contrat n’est pas un problème. Il faut voir les qualifications, des expériences, même atypiques.
Julie Denouël : les parcours atypiques peuvent aussi être un atout. Par exemple, j’ai eu un poste ATER en InfoCom après ma thèse et j’ai eu l’occasion de publier dans des revues InfoCom. Ce travail a permis je le pense sur mon poste de MCF.
Stéphanie Mailles-Viard Metz : il faut anticiper son parcours pour avoir une expérience. Chaque profil est différent et chaque commission est différente.
Bruno Bonu : la personne doit être autonome en enseignement et doit montrer sa capacité à intégrer une équipe de recherche.

Le mot de la fin est à Stéphanie Mailles-Viard Metz : il y a plusieurs possibilités pour un docteur d’intégrer la vie professionnelle. Il faut s’interroger, poser des questions et participer à des événements tels que celui proposé par Julie Denouël dans les ateliers doctoraux. Un support contenant un descriptif du travail de chaque doctorant et ses coordonnées est à disposition sur le site du laboratoire. Il sera complété au fur et à mesure par les textes des nouveaux doctorants. L’objectif est que les échanges initiés par cette journée se prolongent tout au long du travail de chaque doctorant.

Stéphanie Metz et Julie Denouël
Journée Doctorants 2012

L’auditoire

Fiche des doctorants participants :

PDF - 659.4 ko
Actes Journée des doctorants 2012